Hernandez_2485162Le 8 février dernier, après des négociations hyper discrètes, Manchester United annonçait le transfert d'un jeune mexicain de 21 ans, un attaquant répondant au nom de Javier Hernandez, surnommé Chicharito, le petit pois. Evoluant jusqu'alors dans le championnat mexicain, dans le club de Chivas de Guadalajara, il était un parfait inconnu pour nous autres, petits européens n'ayant d'yeux que pour la Ligue des Champions. Les supporters furent évidemment perplexe... Qui était ce joueur acheté 7 millions de livres (environ 10 millions d'euros) ? Pourquoi n'avait-on jamais entendu parler de lui ? Un transfert maintenant, en pleine fin de saison ? On nous vendait des Villa, des Benzema et c'est "Chicharito" qui débarque ? Nous étions pris par surprise et ne savions comment réagir à propos de cette nouvelle acquisition. Les pessimistes étaient évidemment légions. On n'a pas assez d'argent pour acheter une pointure alors on joue à la loterie en faisant venir ce gamin...

Oui mais voilà, le gamin avait déjà des statistiques éloquentes. Déjà des dizaines de buts avec les Chivas, 10 buts en 8 rencontres de championnat cette année (en cours) et 4 buts en autant de rencontres avec le Mexique. OK, il est peut-être bon... Mais bon, le championnat mexicain, ce n'est pas la Premier League, et les matches amicaux ne sont pas des matches de Coupe du Monde. On verra bien ce qu'il fera en Afrique du Sud !

Et on a vu. Entré au jeu face à la France, parti à la limite du hors-jeu, il s'en va tromper Hugo Lloris avec un sang froid insolent pour ouvrir la marque et enfoncer les bleus pour de bon. Titularisé en huitième de finale face aux argentins, il inscrira encore un but révélateur de ses qualités évidentes. Et il fut le joueur le plus rapide du tournoi. OK, il a l'air très bon mais... Jouer à Manchester United, c'est autre chose, on verra lors des matches de préparation !

Pour son premier match dans son nouveau glorieux maillot rouge, Chicharito trouve le chemin des filets, encore. Avec son ancien club, il joue contre ses nouvelles couleurs et marque, encore. Pour le dernier match de prépa contre une sélection de la ligue irlandaise, il plante un but, encore. Et lorsqu'il entre à la mi-temps lors du Community Shield face à Chelsea, les supporters devront attendre une trentaine de minutes pour le voir scorer, encore. Quatre rencontres, quatre buts ! Les présentations sont faites. Chicharito ne subit pas la pression, il l'embrasse, sourire aux lèvres. Il n'a peur de rien.

Il n'en fallait pas plus pour lancer la Chicharitomania. Inconnu il y a quatre mois, Hernandez représente désormais l'espoir. L'espoir de voir grandir un grand joueur à Old Trafford. L'espoir d'avoir trouvé un attaquant capable de soulager Rooney et Berbatov. L'espoir de nouveaux titres. On le voyait prêté à un autre club pour s'aguerrir, ou sur le banc, devant se contenter de quelques rentrées par ci par là, dans les coupes domestiques. On le veut maintenant titulaire aux côtés de Rooney. Bien sûr, il ne faut pas griller le garçon, ni lui en demander trop, trop vite. Mais son assurance devant le but est telle, la confiance qu'il affiche et le plaisir qu'il semble prendre sur le terrain ont séduit les plus sceptiques ainsi que ses nouveaux coéquipiers et le Boss.

Sir Alex, à propos du jeune prodige : Nous avons été chanceux de le dénicher avant la Coupe du Monde et de le signer. Si nous avions attendu la fin du tournoi, il aurait pu nous coûter deux à trois fois plus cher et beaucoup d'équipes se seraient intéressées à lui. Il a une vitesse et un positionnement incroyables. Il a bien débuté et c'est un joueur intelligent.

Après le Shield, même son de cloche : Je pense qu'il peut gérer ça (la frénésie naissante). Il a une chouette personnalité et de bonnes manières, il parle bien anglais et s'est très bien intégré dans l'équipe. Les joueurs l'adorent. Son but aujourd'hui,, il rentrait de toute façon, mais il a accidentellement heurté son crâne et ça compte pour une tête ! C'était incroyable.

Ryan Giggs ne tarit pas d'éloges non plus : Javier est un chasseur de buts. Ses mouvements et sa capacité à trouver les espaces sont vraiment bons. J'espère qu'il va marquer beaucoup de buts pour nous cette année. Il a très bien débuté la préparation. Il s'est montré affuté. Je suis sûr qu'il sera un grand joueur pour nous. Il a ce petit plus qui fait la différence. Il fait des appels dans le dos des défenseurs et leur rend la vie dure lorsqu'ils possèdent le ballon. Il trouve les espaces. Il a déjà montré un aperçu de tout ça en inscrivant trois buts avec nous. Il a aussi marqué contre nous, donc il est en forme. Son but face à Chelsea était l'oeuvre d'un buteur. Ils semblent venir de n'importe quel endroit de son corps. Il était au bon endroit, c'est ça le plus important. Probablement vers la fin de saison nous manquions de ce joueur capable de sortir du banc et de changer le cours du jeu. Nous nous sommes renforcés dans ce secteur à présent, cela nous donne un précieux avantage.

Vidic aussi était sous le charme après la victoire face aux Blues : Il a l'air affûté. Il aime les ballons joués derrière la défense, il va vite et a déjà marqué pour nous, ce qui est bon pour sa confiance. Il a l'air de s'amuser, il parle bien anglais et ça l'a aidé à s'intégrer plus rapidement. On dirait qu'il est ici depuis trois ans !

Chicharito_and_VDSVan der Sar y allait également de son petit compliment : Il s'est montré bon depuis 10 jours qu'il nous a rejoints aux USA. La façon dont il a marqué importe peu, le plus important pour lui était d'inscrire son nom au marquoir et pour les fans de voir un joueur très talentueux. C'est un grand espoir. Plusieurs joueurs émergent et tous ensemble avec les expérimentés nous devons essayer de ramener quelque chose.

Et quand c'est le génial mais taiseux Paul Scholes qui s'exprime, cela prend encore plus de sens : C'est visiblement un buteur complet. Je ne dis pas qu'il ne peut pas jouer hors du rectangle, car quand le ballon arrive dans ses pieds, son toucher est également très bon. Mais c'est une vraie menace derrière les défenseurs et j'espère qu'il inscrira un tas de buts cette année. Les gens le comparent à Ole et c'est ce que j'ai pensé la première fois que je l'ai vu à l'entraînement. On a fait un exercice de finition et tout allait en pleine lucarne. Il marque dès qu'il en a l'occasion. Il arrive et semble plein d'entrain. Il s'est déjà adapté à la vitesse de jeu. Il est capable d'inscrire des buts et s'il ressemble à Ole, nous ne nous en plaindrons pas.

Avec sa petite bouille tout droit sortie d'un dessin animé (Olive et Tom ?), Chicharito a déjà conquis son monde. Sir Alex et ses chercheurs d'or semblent avoir trouvé un diamand qui ne demande qu'à être taillé, pour le plus grand bonheur des supporters. A new devil is born, mais il faudra nous montrer patients lorsque le nouveau numéro 14 d'Old Trafford traversera des périodes moins prolifiques. Il a 21 ans et tout l'avenir devant lui. On en salive d'avance...

Bienvenue au Théâtre des Rêves, Petit Pois !

Pour info, le magasin en ligne du club, accessible via manutd.com, propose le maillot de Chicharito, Valencia et Berbatov à prix réduit, le flocage étant tout simplement offert ! (Je n'ai pas pu résister, homme faible que je suis)