07fa918b01a4eb1894a37fee6925afd6-getty-505304680

La réception des Gunners à Old Trafford est toujours un petit événement. Bien qu'Arsenal ne soit plus un rival sérieux depuis longtemps, nos joutes sont toujours attendues et garantissent généralement un beau spectacle. Et les statistiques plaident en notre faveur ! Car les hommes d'Arsène Wenger n'ont plus gagné à OT depuis septembre 2006. Pire ; sur les dix derniers matches entre Gunners et Red Devils, United compte 8 victoires pour une seule défaite. Inutile de rappeler comment s'est terminé ce choc l'an dernier ; le 8-2 est encore dans toutes les têtes. On se repasse le DVD les jours de cafard... Ce 28 août 2011, un homme était peut-être plus blessé que les autres parmis les victimes de United. Un buteur sur lequel tous les projecteurs seront braqués ce samedi.

He scores when he wants ? We don't need Batman, we've got Robin ? Ces chants sont désormais nôtres. Lassé des saisons blanches, Robin a choisi un club plus apte à gonfler son palmarès. L'ancien capitaine des Gunners a rejoint United cet été au grand dam des supporters d'Arsenal, et le hollandais n'a pas mis longtemps à balayer les doutes des sceptiques grâce à ses buts, ses assists et sa classe naturelle. Aujourd'hui, il s'apprête à tester ses anciens partenaires, qui tentent tant bien que mal de digérer l'après-Robin. Les Gunners ont actuellement la meilleure défense du royaume avec seulement 6 petits buts encaissés en 9 rencontres, mais peinent un peu plus au niveau offensif... Giroud et Podolski ne valent pas encore un demi Van Persie. A contrario, si United éprouve des difficultés en défense (déjà 13 buts encaissés), les Red Devils sont les meilleurs artilleurs avec 24 buts marqués, soit presque 3 par match. Cannoniers, vous dites ?

En milieu de semaine, Gunners et Reds auront connu des fortunes diverses, puisque les Gunners ont réalisé l'exploit d'éliminer Reading de la Capital One Cup après prolongations, en remontant un retard de 4 buts... Le lendemain, United s'inclinait 5-4 après prolongations à Stamford Bridge, avec une équipe B et face à des Blues nettement moins couillus au niveau de la feuille de match. Mais les équipes qui seront alignées aujourd'hui n'auront pas grand chose en commun avec celles ayant disputé cette prestigieuse Capital One Cup. Ainsi United devrait aligner ses meilleurs éléments disponibles ; RVP, bien sûr, mais aussi Rooney, Valencia, Carrick, Ferdinand, Evans, Evra ou De Gea. D'autres caresseront l'espoir d'avoir donné à Sir Alex de bonnes raisons de leur faire confiance, comme Anderson, auteur d'une excellente prestation au Bridge mercredi, ou Chicharito, auteur de quatre buts en trois matches (ou huit jours).

Chelsea_Away_PL_006

La question à 2 balles : RVP fêtera-t-il un éventuel but face à ses anciennes couleurs ?

En face, une équipe moins impressionnante mais qui compte tout de même certains joueurs à surveiller ; Vermaelen, Cazorla, Arteta, ou encore Wilshere, qui a fait son grand retour le week-end dernier après une longue absence. Les Gunners auront à coeur d'effacer l'humiliation de l'an dernier et par la même occasion, de tenter de remporter trois points qui leur permettraient de recoller un peu au classement, où ils comptent déjà 6 points de retard sur les deux Manchester et 7 sur le leader, Chelsea.

Avouons-le, tout autre résultat qu'une victoire serait décevant. Parce qu'il s'agit d'Arsenal, parce qu'on est à Old Trafford, parce qu'on a retrouvé un jeu séduisant depuis plusieurs semaines, parce que nos cadres se sont reposés cette semaine, parce qu'on ne peut pas se permettre de perdre tout le bénéfice de notre victoire à Chelsea, avant d'aborder une série théoriquement plus abordable pour accumuler les points (Aston Villa, Norwich, QPR, West Ham, Reading). En étant concentrés derrière, on peut aisément imaginer que nos attaquants feront le taff face à cette défense pas si imperméable que les chiffres tentent de le faire croire.

En attendant, les supporters du plus français des clubs anglais préparent déjà les excuses en cas de défaite. Le complot pro-United risque à nouveau de fausser la rencontre... La moindre décision de l'arbitre sera scrutée, analysée et critiquée, qu'on se le dise !

Prono : Referee United 3-1 Arsène All

Bon match à tous

GLORY GLORY MAN UNITED