694759_8319805_317_238Samedi à Wigan, Wayne Rooney aurait pu rentrer prématurément au vestiaire suite à un coup de coude que seule son imbécilité semble pouvoir expliquer. En tout début de rencontre, l'attaquant anglais a ainsi frappé le pauvre James McCarthy alors que le ballon n'était même pas dans cette zone du terrain. Au moment de l'incident, l'arbitre Mark Clattenburg a simplement accordé un coup franc aux Latics et échangé quelques mots avec Wazza.

C'est probablement cette décision qui sauve Rooney d'une suspension de quatre rencontres. En effet, la FIFA interdit aux fédérations nationales de prendre des décisions rétroactives si l'arbitre du match a déjà jugé l'action en live. La FA attendait le rapport de M. Clattenburg et a donc décidé d'en rester là.

On pouvait craindre une décision à l'encontre de United, comme ce fut souvent le cas par le passé. Sir Alex avait d'ailleurs prévu une tempête médiatique de ce simple fait de match, simplement parce que l'auteur de cet acte se nommait Wayne Rooney. On se souvient que d'autres joueurs ont été pris en flagrant délit de coup volontaire sans être punis, malgré l'absence de sanction sur le terrain (Gerrard, Ballack, Bellamy...).

On imagine que Fergie aura remonté les bretelles de son prodige... Une suspension serait mal venue à une telle période de la saison.