everton_utd_001_copieAprès une petite trêve internationale, les choses sérieuses reprennent en Angleterre et à Manchester United, qui débute une semaine folle à Everton, avant de recevoir les Glasgow Rangers mardi et Liverpool dimanche ! Une semaine très nord-anglaise donc, à la fois difficile et alléchante.

Cela commence donc ce samedi en début d'après-midi à Goodison Park, où l'autre club de Liverpool a pris la mauvaise habitude de mal débuter ses campagnes. Cela se vérifie à nouveau cette saison puisqu'après trois rencontres en championnat, les Toffees ne totalisent qu'un tout petit point glané à domicile contre les Wolves, contre deux défaites à Blackburn et Aston Villa. Les joueurs de David Moyes, qui entame sa dixième saison à la tête du club, semblent avoir du mal à trouver le chemin des filets puisqu'ils n'ont inscrit qu'un seul but en trois rencontres (pour trois encaissés).

Ces statistiques peu enviables n'auront aucune signification au moment du coup d'envoi car United se souvient qu'il a connu là-bas l'une de ses plus cuisantes défaites de la saison dernière (1-3), quand les Toffees prenaient le scalp de toutes les grandes équipes. L'effectif des bleus de Liverpool est très é...toffé, avec des joueurs de la trempe de Mikel Arteta, Tom Cahill, Phil Jagielka, Marouane Fellaini ou Steven Pienaar, auxquels s'ajoutent d'anciens Red Devils comme Tim Howard ou Phil Neville.

Le jeune et talentueux Jack Rodwell, buteur en février et régulièrement cité à Old Trafford, sera quand à lui absent pour cause de blessure à la cheville. Absent également un autre ancien Red Devil : Louis Saha. Le buteur maison d'Everton est blessé au genou. Au rayon des joueurs douteux pour demain on compte Phil Neville, Yakubu et Anichebe.

_47344190_rodwell466Chez nous, Wayne Rooney peut s'attendre à une chaude réception. L'ancien joueur et fan du club, parti à OT en 2004, a toujours connu des matches difficiles sur cette pelouse qui l'a vu naître en tant que joueur pro. Les fans d'Everton ne lui pardonnent toujours pas son départ et l'expriment à chacun de ses retours. Comme l'a admit Jagielka, les dernières rumeurs sur les moeurs de Roon lui assurent un accueil encore plus chaleureux que de coutume. Mais Wayne a le caractère pour endurer ce genre de pression, comme il l'a encore démontré mardi dernier en inscrivant le premier but (après un an de mutisme) des Three Lions en Suisse.

L'effectif de Sir Alex est quasiment au complet, une aubaine après deux semaines internationales. Seuls manquent à l'appel Owen Hargreaves (ah bon ?) et Michael Carrick dont on vient d'apprendre l'absence pour trois semaines, suite à une blessure au talon. Rio Ferdinand est de retour mais ne devrait toutefois pas débuter, tandis que Anderson est douteux suite à un petit coup reçu lors d'une rencontre avec la réserve.

Objectif revanche et trois points, donc, pour ce samedi où tous les feux sont au vert pour les Red Devils qui savent à quoi s'attendre ; un match difficile, face à un adversaire de qualité dans une ambiance électrique. Le premier gros test de la saison, en somme. Afin de préparer au mieux notre entrée sur la scène européenne dès mardi face aux Rangers, il faudra offrir une prestation sérieuse et concrétiser nos occasions. Puisse Wayne faire abstraction de tout le reste et nous montrer qu'il est chaque jour un peu plus proche de son meilleur niveau.

 

Onze probable : VDS – O'Shea Evans Vidic Evra – Valencia Fletcher Scholes Nani – Rooney Berbatov

Prono : 0-1

 

Le saviez-vous ? Everton détient le record du nombre de saisons en première division anglaise (107) durant lesquelles ils ont remporté neuf titres de champion d'Angleterre, ce qui les place au 4ème rang dans la hiérarchie anglaise après Man Utd, Liverpool et Arsenal.

Bon match à tous.

GLORY GLORY MAN UNITED